Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 19:57

Aujourd'hui démarre l'organisation d'un séminaire sur 3 jours. Ca va sprinter dans tous les sens, car c'est une mission supplémentaire au boulot que j'ai en temps normal.

 

Et dans le cadre de ce boulot, J'ai aperçu la petite Fanny, étudiante en psycho. Un coup de coeur physique, mais voilà, est venu en hurlant avec sa crécelle, comme d'habitude, la police de la Raison, du Doute, et du ... comment dire... Je sais pas trop, mais j'ai envie de dire "Défaitisme".

 

"C'est une gamine, elle doit avoir moins de 25 ans"...


"De toutes manières, avec Sélène, tu ne peux pas être avec n'importe qui..."


" Et De. alors ? T'as rendez-vous demain soir, oublie pas ! C'est pas respectueux, tu fais vraiment d'la merde !"
"D'ailleurs De., tu sais que physiquement, c'était pas "wahou" (bon elle est pas moche, y a un gros potentiel séduction... mais sa tenue et sa coupe de cheveux qui semblait au "naturel" ne m'a pas... transcendé du tout, au premier rdv) et que le premier rendez-vous d'ailleurs, t'as rien ressenti, si ce n'est un feeling de gêne, à causer avec un mur fait de glaçon... à mener la parlotte quasiment tout seul. C'est d'ailleurs ptet pour ça que tu te rappelles même pas ce qu'elle t'as dit quand elle t'as répondu où elle habitait, ou son plat préféré...
Pourquoi tu pressens que c'est une grosse connerie d'avoir relancé son invitation ?"

 

"Et puis c'est quoi ton problème, à cotoyer ou viser uniquement [le plus instinctivement qu'autre chose] des personnes psychologues ? ou en passe de l'être ? Sérieux, t'as pas déjà donné, avec la Dragonne ? C'est aberrant ! Même Flo. [une collègue] l'est, psychologue. C'est quoi ce bordel ? J'espère que c'est une simple coincidence..., que sinon y a un truc !"

 

J'ai donc passé plus de temps au séminaire à la regarder, et essayer de comprendre "pourquoi" elle me plaisait. La forme du visage, des yeux, le nez... J'ai pas trop su savoir. Y avait des courbes, des rondeurs sur le visage... mais je sais pas si c'est ça.
Bon en tout cas pour rester super terre à terre, elle avait [mais je ne l'ai vu qu'après, bien après] un superbe décolleté.

 

Puis j'suis alé check son facebook, étant donné que j'étais d'accueil, et que j'ai pu avoir accès à son nom. Et bingo, on dirait bien qu'elle est déjà avec quelqu'un. Paf, dans ta trogne.

 

"Et aussi, c'est quoi ce truc là, à absolument chopper des infos sur le web, à espionner, pour avoir... je sais pas.... cet "avantage" de l'initiative ?

 

Et ça m'interpelle sur un truc que j'ai constaté dimanche.
J'ai emmené Mon Astre faire un peu de poney, au parc, puis une fois les tours finis, je l'ai emmené au parc pour enfants.

 

Et là... Je me suis pas senti bien...
Que des couples... partout... partout... partout... Je me suis senti... "paria"... anormal. Où est cette prétendue statistique, de voir de plus en plus de famille monoparentale ?
Rien. Que dalle... Nada. Pas un seul parent "seul".

Et masquer ça à sa fille... Dur. Oh je pense qu'elle m'a capté, mais j'ai eu du mal à me focaliser sur ses jeux... Ou plutôt, je me suis forcé à balayer cette idée noire, en me sur-concentrant sur Sélène...

Je me suis senti un peu "mauvais père"... A ne pas pouvoir être de manière naturelle aux soins de ma propre fille..
 

Mon ex beau-frère, qui est le seul à se préoccuper un peu de mon avancée dur le plan séduction, en à fait un peu les frais... je lui ai répondu pas des choses super sympa...

 

"Salut man, alors la drague, ça marche ? Tu as pris confiance en toi ? On m'a toujours dit qu'un bon papa attendrissait les dames"
"Calme plat. Comment proposer à quelqu'un une relation quand on est pas en optique d'avoir un autre enfant ? C'est plutôt handicapant en terme de stablité de couple. Et je ne rencontre quasi personne."
"J'ai pas la chance de La Dragonne. Je pense que je suis parti pour long, très long moment de solitude."
"Tu sors avec tes collègues de boulot ? Genre bowling ou autre ? Y a pas une super nana au CHU, avec un physique et mental super ?"
"Sortir avec les collègues, faut déjà se faire inviter, ou arriver à s'incruster. Au CHU oui, y a des femmes, mais j'ai pas le temps de les regarder. [Ce qui est un peu faux, car j'suis en mode traque, je matte tout ce qui bouge :( ] Mais y a une desertification du fait d'un mouvement sue un autre site."
"Du taf en plus pour toi, sur le nouveau site ? ou des responsabilités ? de la stabilisation ?"
"Aucune idée."
 

Et, j'en viens à me dire, qu'être "beau"... Ca me sert à rien. Même si je peux attirer quelqu'une, de toutes façons, je le verrai pas. C'est l'histoire de ma vie, au lycée, j'ai appris 10 ans plus tard que je plaisais à un certain nombre.
Ca me sert à rien. Alors, ok, je me plains pas, car je pourrai être moche. C'est pas le cas (et on se calme, je suis pas un top model non plus.)
Mais en terme de séduction... J'ai eu quoi... 6 relations dans ma vie ? dont 3 ne se sont jamais "concrétisées" (cad qu'il y a eu grosse séduction, mais jamais de passage en "couple") [je compte pas les maigres plans culs]
Et dans les 3 relations de couples, 2 ont duré un mois.
What a Don Juan.

 

En fait ma vie, c'est nul. Pardon Mon Astre, tu n'as pas un père extra...

Partager cet article

Repost0
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 15:04

Tout ça dans le désordre, bien entendu. Beaucoup de choses, ces dernières semaines. J'étofferai la note au fil du temps, pour lui donner un aspect dynamique.

 

 

https://youtu.be/bzKd1AofP2M ça c'est pour le tupperware. Ma nouvelle lubie musicale qui me rends ouf.

 

J'ai eu un rencart. Dans l'absolu, c'était pas "wahou"... Je sais pas trop quoi en penser. Enfin, j'ai du quoi en penser, puis d'un coup... retours de doutes.

 

Mon grand-père s'en est allé. Adieux, tu ne souffres plus.
Myriades de questions qui en découlent...

 

S. a bloqué ses vacances de Noël sans me consulter. Avec Sélène. Je passerai donc le 25 au soir, seul, ici. So great. "je peux pas penser à ta place".
Un jour, ça va péter. C'est proprement phénoménal de penser qu'à sa trogne. Quelle connasse.

 

Niveau boulot j'ai eu une conversation avec 3 de mes 6 collègues, à propos du T-800. Je suis assez inquiet, mais j'ai décidé d'ouvrir ma gueule, poliment, sans méchanceté. Il en est ressorti que le T-800 reproduit un schéma avec moi, qui s'est déjà passé avec mon alter-égo basé à Dijon, quand elles bossaient ensemble, toutes les 2.


Donc, quelque part, je peux me sortir de cette sphère psychologique de "je suis redevable", et je peux aussi arrêter de me dire "de toutes façons ce que je fais ne va pas aller" vu que c'est exactement ce qui se passait avant que j'arrive, avec l'autre personne.

 

Je vais me décider à prendre mes billets pour l'exoconférence d'Alexandre Astier, pour Strasbourg, soit le 16 soit le 17 Octobre !

 

Des mises à jours plus tard, mon Astre s'éveille de la sieste !

Partager cet article

Repost0
11 septembre 2015 5 11 /09 /septembre /2015 20:51

Ces derniers jours, y avait besoin d'écrire. Mais la plateforme déconnait plein pot, impossible de se connecter sur la partie admin. Et comme un con j'ai pas écrit sur le bloc note ou sur word, ou même sur une feuille de papier avec un stylo.

 

Bref. Y a eu des soirs difficiles

 

A cause de lui, en partie :

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=wkojk4H7-74

 

I wish I could tell you something you didn`t know
I wish I could give you something you didn`t owe
I wish I could tell you a joke to make you smile
And I could be with you awhile
Just wanna be that someone you weren`t looking for
Some nameless fascination that showed up at your door
And when you`re sad and blue my jokes still make you smile
And I could be with you awhile
I just want to take you somewhere you haven`t been
Find an old time movie where we don`t know the end
Lost in the radio, drive another mile
So I could be with you awhile

 

Ces paroles qui m'ont fait me dire "où est-tu ?" à 3h27 du mat', à cette personne que je cherche par désespoir ?

Sans compter qu'une personne très chère qui me sors "mdr, t'es bête, mais tu me fais rire". [Si tu passes par là, private coucou ;)] qui fais écho à cette chanson. my jokes still make you smile.

(Bon là, je vous arrête clairement, pas la peine de faire des raccourcis, des déductions, ou quoi, vous vous gourerez. Y a que moi qui sais, et j'ai pas envie que vous sachiez.)

 

Y a cette pensée aussi, que j'ai regretté.

Celle de se sentir paradoxalement seul, alors qu'on s'occupe de son enfant. Jouer avec, la laver, lui donner a manger, la préparer pour le coucher, lui lire une histoire, et voir dans ses petits yeux qu'elle vous kiffe, avec son sourire plein de dents blanches... Et qu'elle vous anguille pour pas dormir, à grand coup de réclamation de câlins, et de faux prétextes de gêne (j'ai les jambes qui piquent !)

Mais je me sens seul. Et c'est pas remettre les chansons "therapy" ou "digital burial" qui aident.

J'ai regretté cette pensée parceque ça ma donné une sensation. Je saurai pas encore la décrire, mais c'est pas ultra positif.

Une sensation... de "que je me plante". De faire une erreur. De pas regarder, chercher où je devrais. De pas prendre des bonnes décisions, et que je serai amené à regretter. Un genre de déroute.

 

Mon psy m'a demandé "et vous ? comment vous allez ?"

J'ai pas trop sû quoi répondre. Je n'arrive pas à déterminer comment je me porte réellement. Je sais quand je souffre, et que c'est dû également en bonne partie à mon côté maso à me faire du mal purement non nécessairement.

Mais quand ça va mieux, en journée, avec de bonnes nouvelles ou des coups de bols à la con, ben.... "sans plus" quoi.

 

Parceque des bonnes choses, y en a eu. J'ai eu une "visite", qui m'a fait très plaisir, et ça fait un moment que j'avais pas mangé de sushis ;) [je t'ai pas encore trouvé de nom de code, mais ça va venir ^^ bien que "ninfa" me plaît bien. Tu me diras.]

 

J'ai une bagnole pas mal du tout

 

Va falloir que je me bouge et que je me rende à ce putain de bar que J-M (mon psy donc) m'a indiqué.

Je la vois la grosse autoroute qu'on me trace. Pourquoi je la prends pas ?
Parceque je doute d'être prêt, et que j'ai pas envie de déraper, de déconner, et de faire du mal même accidentellement. (Coucou Bibi...)

 

D'un autre côté, je sais bien : if you never try, you'll never know.

 

Toujours cet aspect de "je me prends la tronche pour rien". Hein J-M ?

 

Allez. Bonsoir all, moi je vais m'abrutir un coup sur HOTS.

 

Tendresse et chocolat.

 

P.S : sinon hors sujet, mais cette ambiance sur les réseaux sociaux teintées de nationalisme me fout la gerbe. Particulièrement quand ce sont des personnes que j'estiment grandement qui poste des propos ou des trucs.... que j'aurai jamais pensé possible.

 

 

Partager cet article

Repost0
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 19:44

Avant de commencer, cartographie de la rédaction de cette note. Je me suis dit "aller, on va voir.", et j'ai foutu "the pale emperor" de marylin manson, pour découvrir. J'ai blooooooqué sur "Killing Strangers".

 

Ce refrain, cette lenteur, cette puissance. poah.... j'ai TOTALEMENT des idées pour cette chanson. Tellement... 

 

 

 

 

 

Je passerai sur la semaine dernière. Horrible, dure, mais au final, nécessaire, et quelque part, bénéfique.

Une sombre histoire de bagnole, où la dragonne, crispée par ce qui s'est passé lundi dernier, était surcraintive, et ce qui a fait qu'on a, comme dirait mon père "tortillé du cul pour chier droit".

Mais Je pense profondément que ça "lui a fait les pieds". Et je regrette pas un seul instant, au final, ce qui s'est passé. Et je ne ponctuerai pas par une injure, bien que l'envie ne m'en manque aucunement.

Ca a un peu pourri "ma semaine de garde" (où ce sont mes parents qui ont profité de leur petite-fille, donc en fait, c'est vraiment pas grave :) )

 

Mais bref, c'est terminé.

 

Ce lundi, aujourd'hui, a été une bonne jourée. Et ça devient officiel, si je continue de raconter comme j'ai envie de l'écrire, cette journée,ce blog va devoir officiellement être caché du travail, et de mes collègues :D

 

Pourquoi ? Voilà pourquoi :

 

J'ai pu répondre au T-800. Correctement, les réponses qu'elle attendait. J'ai anticipé. Sur des trucs faciles, mais quand même.

Une histoire d'un e-mail sur la boite pro du boulot par exemple. Un e-mail du début aout, qui trainait, que personne n'avait vu, mais avec un chèque à la clé.

Alors un peu de bol, je e suis dit "tiens ?" puis j'ai transféré à la personne qu'il fallait. à 8h44.

 

Vers 9h, le T-800 qui, je pense, m'a testé, avec une question et un petit air "narquois".

 

" - T'as regardé la boite mail de "leboulot ?

- je l'ai vidée ce matin, oui ?

- t'as rien vu de ... *spécial*  ... ... ... genre un e-mail concernant la réception d'un chèque ?

- Ben, si ? J'ai transféré à monalterégosecrétaire ?

- Ah !! Ok, heu... D'accord..."

 

Puis elle se tire sans demander son reste.

 

J'avais envie de dire "PAAAAAN DANS TA GUEUUUUULLLLLE T'AS CRU QUE J'ALLAIS ENCORE DIRE "JESAISPAS" HEIN !!!!!!"

 

 

Mais je me suis contenté d'un sourire en coin, satisfait, étouffant un rire intérieur.

 

Puis ce fut les plateaux repas. J'en ai commandé pour une réunion demain, un des participants se désiste.
Elle m'en informe aujourd'hui, la veille donc.

Elle me dit, dun autre air interrogatif

"- maaaaais.... la livraison... alors elle va être... ... ... *payante* ?

- Non.

- Non ?! Mais... on va arriver à 7, et plus 8 ?!

-Et alors ? J'ai commandé "là", et sur la brochure, c'est livraison gratuite, sans aucune mention. C'est gratuit. Ou alors, ils sont pas honnêtes.

- Ah ?! mais je croyais que ... bon... ok."

 

"PAAAAAN DANS TA GUEUUUUULLLLLE T'AS CRU QUE J'ALLAIS ENCORE DIRE "JESAISPAS" HEIN !!!!!!"

 

Et d'autres choses, je me rappelle plus trop, maaaaais. Bref, middle finger up, motherfucker.

 

Entre ça, et.... l'énorme cadeau de mes parents (c'est métérialiste, mais.... je dois reconnaître que ça retire plein d'épines mentales. Voire même des pieux.)

 

Aujourd'hui, Ca le fait.

 

Et killing strangers qui tourne, qui tourne...

 

Si je pouvais, je la mettrais la plus puissamment possible, avec des putains d'énormes enceintes.... Pour montrer a mes voisins, que moi aussi, je peux copieusement les emmerder.

Partager cet article

Repost0
23 août 2015 7 23 /08 /août /2015 20:19

Ça serait mieux si on passe prendre mon Astre lundi matin

 

C est toi qui voit...comme le trajet était pas long...ça vous aurait permis de la voir plus...surtout toi du coup tu la verras pas avant demain soir car si vous passez la prendre demain ça sera pas avant 9h30

Alors ce soir ou demain?

 

Demain

 

Ne viens jamais redire que tu ne la
Vois pas assez ou que je ne te laisse pas la voir...    (car oui j'ai un jour interpreté un message, et avec angoise j'ai compris [mais je faisais erreur]  qu'elle ne voulait plus que je vois mon astre juste "chez elle", que je devais l'emmener ailleurs si je voulais la voir en fait. Chez moi, ou dans un parc, ect)

 

Je suis pas le seul et unique facteur sur le coup.

Et c'est pas parceque pour "une fois" ce cas précis, j'ai pas trop le choix que tu peux profiter de dire "t'as vu ? Je t'écoute" si c'est pour uniquement envoyer un message acéré.

C'est con ça redescendait chez moi. Tu souffles sur les braises là.

 

Alors explique pourquoi?

 

Parce qu'à ce compte là, je pourrai dire que ta déclaration CAF, à priori, tant que y a aucun jugement du tribunal, il semblerait que t'ai pas trop le droit de dire que t'as la garde de mon Astre. Au jour d'aujourd'hui, c'est autorité parentale. Point.

T'as pas à savoir. Ça me regarde.

 

Mais vas y a la caf!

Il n est question que d apl!

Garde alternée ou pas ça ne changera rien au montant des apl

 

Prends pas ça comme une menace. C'en est pas une.

 

Non du tout pas déguisée du tout...

En tout c est pas e ça que ça se passe la prendre ou la voir quand tu as le temps!

 

C'est toi qui penses et l'interprète comme tel. Je vais pas y aller [a la CAF], ça impacterait mon Astre d'une manière ou d'une autre, c'est pas bon.

 

Parce que c est ce qui se passe en majorité depuis mi juillet

 

Idem c'est ton interpretation. Tu ne sais en rien de ce que je fais

 

C est a dire... Tes contingences d organisation ne doivent pas rentrer en ligne de compte

 

Tu fais quoi là tu montes un dossier ?

 

Non je constate c est tout pour l équité de temps a passer avec elle, elle a autant besoin de toi que de moi

Et la c est pas le cas

 

Tu me rappelles depuis quand je suis meublé ? Que je peux accueillir mon Astre ? Alors "depuis juillet" c'est un peu ratiboiser un mois

Donc là, tu cherches quelque chose

Et tu l'auras pas. Dossier clos. Bonne soirée.

 

Arrête t as ton appart depuis le 26 juin! Tu savais que t allais déménager il fallait anticiper! Depuis mi juillet tu l as eue 1 seule semaine!!!!

Et tu me fait la morale avec ce que je met sur la déclaration apl!

 

C'est vrai c'est tellement simple, vu comme ça

 

Non je cherche rien ne projette pas, je suis juste en colère sur la manière dont tu procédés venir la voir ou la prendre quand t as rien d autre de prévu

Ou quand tu arrives a t organiser

 

Je rêve là tu joues la carte du mauvais père ?

Tu me feras pas dire ce qui m'arrive.

 

Non je constate ce qui se passe

 

T'es degueulasse

Alors vas y, continues, vides ton sac, je t'ecoutes

 

Tu as des obligations envers elle peut importe ton organisation ou ton état d esprit

Allez on clos va

 

Bien, bonne soirée.

Si je fuyais mes obligations ou si je privilégiais mon temps libre, j'aurai dit oui de suite à la proposition de ta mère. C'est pas le cas. Alors soit en colère, interprétes des faits selon ton regard.

Mais me la joue pas "tu devrais agir comme je penses que tu le dois"

Parceque tu ne sais rien.

 

Allez c est tout...je constate juste la présence depuis mi juillet et le nbre de visites

 

Et bien constate. J'ai entendu ton repproche. Ça pourrait sonner comme un dossier, "déguisé".

 

 

 

Et demain, ça va encore chauffer... super.

Partager cet article

Repost0
23 août 2015 7 23 /08 /août /2015 02:00

Comment je fais, pour m'endormir moi, avec ça ? ...

...

...

 

Et cette émission qui m'arrache des sanglots...

 

https://soundcloud.com/nicolasmartigne/dirtybiology16-the-digital-burial-ambient-electronic

 

Bonne nuit à tous et à toutes, moi c'est mal barré...

 

Partager cet article

Repost0
21 août 2015 5 21 /08 /août /2015 23:40

Tout allait pas trop mal.

 

J'ai avancé en même temps que cette journée. Faire les choses que chacun doit faire, avec le moindre effort. Sauf que moi ça me coûte.

 

Ranger. Laver. Faire des micros courses. Penser. Anticiper. Réfléchir. Mais je m'éparpille systématiquement. Comme au travail. Je commence unn truc, je passe a un autre, et encore a un autre. J'arrive pas à focaliser. A me concentrer.

D'ailleurs, j'ai encore ma chambre dans un bordel sans nom, l'armoire ouverte, des fringues qui dégueulent un peu partout, les draps pas pliés, la table que je souhaite bouger pour mettre je ne sais pas encore où, est toujours là...

Et j'ai toujours pas mis de la colle sur les stickers de Mon Astre qui se détachent petit à petit...

Bon j'aurai quand même monté l'armoire dans sa chambre.

 

Ca va que j'ai discuté avec S.

Merci d'être là, même si je suis convaincu que je te gonfle, que je te gave, que j'ai perdu en vitesse grand V une grand part d'intérêt.

 

Puis je me suis foutu devant l'ordi. J'aurai dû appeler ma cousine pour lui demander des conseils sur les séparation, en terme de garde d'enfant ou quoi...

J'aurai dû appeler mon ancien proprio pour avoir une copie de mon ancien bail.
J'aurai du faire le ménage, laver les pièces.

J'aurai pu aller faire du sport, ou installer le synthé pour commencer la rééducation du piano. Ou même lire. Ou sortir.

 

Non. J'ai "pex". Et à partir de là, j'ai plus pensé à rien. Enfin c'est pas trop vrai, Régulièrement, j'me disait "putain bouges-toi" / "fais autre chose" / "Restes pas là" ... ce genre de pensée souterraines, qui n'arrivent pas à porter.

A plusieurs moment, j'me demande si Sandra est pas allé avec son Jules chez sa soeur, et avec Mon Astre. Bon, quelque part, j'ai pas a me poser la question ça me regarde pas.

Je garde d'excellent rapport avec ses nièces et sa soeur, et F., l'ex beau-frère. Mais je dois m'y faire, je ne suis plus de la famille. Et je n'en "veut plus", de cette famille (les guillemets sont très importants, car je les aime bien, mais ça reste paradoxal. Car je ne veux pas du tout me remettre avec Sandra, elle me débecte.)

 

Puis.... 23h40, j'arrive à arrêter. Je me mets un coup sur facebook (bien que je sois en permanence dessus avec le téléphone). et je tombe sur une publication du Willou.

 

link

 

En parallèle, je fais la chose interdite.

 

Et cette chanson, couplé avec ce que j'ai lu m'a retourné.

Je me sens mal. très mal. je marche sans destination, dans mon salon. Je ne sais même précisément ce que je ressens. Des larmes montent, mais n'arrivent pas à couler. Je n'arrive pas à savoir si je me retiens, ou si ça passe simplement pas.

Une boule dans l'estomac. Du désespoir. Du doute. De l'angoisse. J'ai la sensation que je viens de ruiner ma nuit. Plus personne n'est là. A qui parler ?

A mon blog. Poster. Ecrire. Se livrer ? ... plutôt évacuer.

 

Et là... je dirais pas que ça va mieux, mais au moins, je dévie ce petit monstre acéré qui a élu domicile dans mon ventre.

 

Peut-être par masochisme, je remets "Therapy" en route, et ... quelque chose se passe. Je me transporte. Si. Oui, écrire, ça m'aide. Mes yeux se sèchent.

Je surprends mon pied à battre le rythme, et mes tympans à disséquer le morceau.

On est pas encore tiré d'affaire parceque c'est profond comme bordel. Une chanson très "cosmos" / "Espace"... comme j'aime beaucoup. Et que ça respire pas la joie, mais les basses tambourrinent cette sensation de vivre.

 

Il faut du temps. J'ai pas l'impression d'en avoir. Elle est donc là, cette monumentale torgnole, cette épreuve ?

Qui pourtant ne doit pas être si grosse que ça. Ce n'est qu'une "rupture". Un échec sentimental.

 

Comparé aux soucis de santés, à la perte d'être chers (parfois à un âge très très jeune), aux embrouilles, aux addictions des personnes dans mes contacts... j'suis pas le plus à plaindre.

 

Relativiser. Chercher du positif.

Bon là... je sèche un peu. Ces derniers temps, c'était pas super super riche en moment "+". Tout ce que j'ai pu mettre sur Facebook, c'est du flan. Ce n'est qu'une vitrine un peu funky d'un magasin poussiéreux, miteux, voué à la fermeture.

Mais soit, faisons un effort.

Du positif donc. J'ai réussi à dormir ? Ouais. On va prendre ça. J'ai fait des rêves. Je les garderai pour moi, c'était cochon :)

 

Ca y est, je calle. Et c'est moyen parceque je vais pas reussir a aller me coucher, et dormir.

 

Je vais matter des videos absurdes sur youtube pour essayer de me changer les idées.

 

Bonne soirée, visiteurs et fantômes. Et Lyra ;)

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
20 août 2015 4 20 /08 /août /2015 23:45

Encore seul. Enfin pas vraiment... Dire que je serai en ma propre compagnie serait plus adéquat.

Encore un soir à procrastiner, alors que toute cette journée, je me suis récité un mantra de bonne volonté. 

 

Mais prenons un point positif, ce coup-ci j'ai au moins réussi à limiter la casse.

Même si  j'entends encore et toujours ce chien qui aboie, c'est bébé qui hurle de l'autre côté de la rue... 

 

Il est temps de dormir un peu plus, car cette semaine a été excessivement déficitaire en terme de sommeil. Bonne nuit à vous les visiteurs et les fantômes.

Partager cet article

Repost0
19 août 2015 3 19 /08 /août /2015 16:55

Il se peut que... La vie reprenne ses droits par ici !

 

Peut-être... Peut-être...

Partager cet article

Repost0
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 12:00

Vendredi, décollage pour Paris. Ca fait bien 3 ou 4 mois que c'était prévu : Voir le concert d'Amon Amarth à l'Elysée Montmartre qui a brûlé au Bataclan.

Mais ce n'était qu'un prétexte. La vraie raison, c'était de revoir ma bande de copaing, qui ont tous décidé de se bouger pour l'occaze.

 

Pour commencer, à l'arrivée, même si j'aime pas Paris plus que ça, je me souviendrais du "bon feeling" que j'ai ressenti. Quand j'ai débarqué du train, une floppée de type donnaient des fleurs à des hommes pour qu'ils les offrent à des dames.

Non non, vous ne rêvez pas, j'ai bien écrit "donnaient" et non pas "vendaient". Je ne sais pas du tout ce que c'était, une association ou un délire, ou une tentative de drague dérivée ... allez savoir. N'empêche que ça m'a arraché un large sourire.

 

Puis pas longtemps après, en arrivant sur le parvis de la gare de Lyon, j'entendais une petite fanfare. Elle reprennait des titres comme "Woman" de Lennon, ou encore "La vie en Rose"... C'était mignon comme tout, mais ce qui m'a le plus "touché", c'étaient les couples, qui dansaient calmement, ou s'enlaçaient, souriaient, sur ce coucher de soleil urbain.

 

Pendant quelques minutes, j'ai zappé toutes mes pensées négatives, que ce soit Fukishima, ou mes interrogations diverses.

On dit que Paris est la capitale de l'amour, y a du vrai, et ça fait tout drôle. Parceque je me suis rendu compte que mine de rien, j'ai accumulé beaucoup de... je sais pas comment dire... "mauvaise énergie" ? (sans rentrer dans des thèmes esotérique pour autant hein).

 

 Donc, padré viens me récupérer, et immédiatement, on file boire un pot, dans un bar à BI ... ... ... ERE. (Ou : quand des néons marchent mal, on peut y lire "ce qu'on veut")

Je fais connaissance avec  des collègues à lui, on délire pas trop mal, jusqu'au retour de la malédiction du W1nch.(musique stressante, avec effet spéciaux de tonnerres et d'orages et rire démoniaquo-d'outretombe!!!)

 

Résumé : Lors de ma descente aux chiottes du bar, je me retrouve face à 2 portes. L'une a droite, l'autre a gauche. Une pour chaque sexe. Je prends celle de gauche, pour les hommes, et fais ma petite affaire. Quand je ressors, j'aperçois quelque chose que je ne pouvais voir plus tôt, car j'étais pas dans le bon sens : la porte des toilettes des dames est légèrement entrouverte, et je peux y voir dépasser une paire de baskets. Je me dit alors que c'est un clochard, et je remonte, en disant a un des gars qui gèrent l'établissement qu'il ferait mieux d'aller "check" les toilettes.

Quelques minutes plus tard, qui ne voit-on pas débarquer ? La personne des toilettes en questions, qui s'avère être un jeun'z de 16 ans, complètement déchiré, au seuil du coma éthylique. Et à côté de qui on le fait s'assoir ?

 

...

...

...

 

BIBI ! :D

 

 

Maintenant pour l'explication, c'est simple : j'ai tendance à "attirer" le mec bourré, et le clodo. C'est comme ça, c'est ainsi, que ce soit a Toulon ou à Paris (A Besançon ça n'arrive pas car je ne sors pas plus que ça :p).

Après 2 ans de calme, même pas 30 minutes après avoir posé un pied dans la capitale, ça repart sur les chapeaux de roues !!! (et je ne parle pas du petit carton de 2 bagnoles derrière moi pendant que je retirais des sous à une borne ^^)

 

 

Autrement pour le "trip" avec les potes, je serais très succint : petite session shopping spécialisée BD, virée en soirée avec de parfaits inconnus, accompagné du Capétan, plongée dans le monde de la science fiction avec la cité des sciences et son actuelle convention (qui est géniale), grosse sieste étoilée au planétarium (très très agréable, même si c'était pas l'objectif premier), et surtout, surtout, hommage rendu au 1er lieu visité de Paris avec exactement la même bande de bourrins, il y a environ 7 ans au :

 

sexodrome

 

 

Pour ce qui est du concert, agréable surprise du groupe "Evocation" qui a sévère balancé, Black Daliah Murder, j'ai détesté, et au final, Amon Amarth, j'ai pas vu grand chose (et je m'en fou) car j'ai couru après le Capétan toute la soirée pour boire, pogoter, et échanger des discours philosophiques de fumette.

Le tout donc au Bataclan, première fois que j'allais dans cette salle, et j'ai grave kiffé. Le balcon permet de très bien voir, sans être serré, le bar est bien placé... Y a ptet que le réglage du son qui était bordélique, mais franchement, bonne impression.

 

voila.

 

Ah, et j'oubliais :

 

 

 

 

 

TAGUEUUUUUUUUULE !!!*

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*les élus comprendront :p

Partager cet article

Repost0

Résolutions :

- Retrouver un élément du passé : livre acheté, faut s'y mettre.
- Corps / Image : Bien  amorcé
- Technology Self-Control : ok
- Feather : je sais plus ce que je voulais dire par là -_-
- CréÂmetif : Blog repris, continuer la lancée
- Objectif pro : ok pour 3 ans